Upcycling des meubles : une pratique écologique et tendance pour vos intérieurs

Le terme « upcycling » (ou « surcyclage » en français), est apparu dans les années 1980 et fût popularisé en 2002 dans l’ouvrage «Cradle to Cradle : Remaking the Way We Make Things» de Michael Braungart et William McDonough, préconisant qu’il fallait faire durer la vie des produits.


Aujourd’hui, cette pratique qui consiste à redonner vie aux matériaux et produits, se développe et devient une vraie tendance touchant de nombreux domaines tels que l’électronique, la mode, ou encore la vente de mobilier et la décoration d’intérieur.


L’upcycling : origine et principes


Le surcyclage consiste à prolonger le cycle de vie d’un objet en lui donnant une seconde vie. Ainsi, les produits sont réintroduits dans la chaîne de consommation, après avoir été restaurés, revalorisés et ou même détournés de leur fonction initiale.


Le principe de l’upcycling s’inscrit dans une réelle démarche éthique et éco responsable, se portant sur la réutilisation des matériaux existants pour leur apporter une vraie valeur ajoutée et une seconde jeunesse, afin d’éviter et de réduire le gaspillage.


Redonner une seconde vie à vos meubles : quels sont les avantages ?


L’upcycling est un processus de réemploi visant à redonner de la valeur et une seconde vie aux meubles usagés, abîmés ou inutilisés. Le recyclage permet de faire du neuf avec du vieux, en maintenant une qualité identique voire moindre des matériaux, tandis que l’upcycling, lui, permet de faire du beau avec du vieux, grâce à l’amélioration de la qualité du mobilier d’origine.


Plutôt que d’acheter du neuf, faire le choix de récupérer des meubles et des matériaux pour les customiser permet de créer des pièces uniques pour l’ameublement et la décoration de vos intérieurs, et ce, à moindre coût. En effet, outre l’aspect écologique, le réemploi du mobilier offre un gain économique important et s’inscrit dans l’économie circulaire.


Les matières premières sont réutilisées plutôt que jetées, ce qui entraine une diminution de la consommation d’énergie et des ressources naturelles qui émane habituellement du recyclage des meubles. L’upcycling permet de limiter l’impact environnemental qu’engendrent les activités de production et de confection du mobilier, ce qui contribue également à réduire des tonnes de déchets.


Les différentes étapes de l’upcycling du mobilier


Commencer par établir une liste des meubles et objets qui peuvent être réutilisés et rénovés grâce à une étude de récupération constitue la première étape dans le processus d’upcycling du mobilier.


Ensuite vient l’étape de la préparation, dans laquelle le mobilier ancien sera nettoyé et restauré. Certains meubles auront seulement besoin d’un coup de peinture, tandis que d’autres auront besoin de soins beaucoup plus complets : poncer, décaper, repeindre, vernir, laquer…


Enfin, les esprits créatifs pourront s’exprimer pour créer des pièces uniques et des meubles originaux : lier l’aspect décoratif et fonctionnel pour rendre les mobiliers esthétiques et ergonomiques, c’est le challenge de l’upcycling.


Les applications du réemploi sur les meubles et objets


Les applications du surcyclage sont multiples et permettent de laisser l’imagination et la créativité s’exprimer, afin de proposer une décoration d’intérieur éco responsable et à votre image.


L’upcycling se réalise sur différents types de mobiliers, comme le mobilier ancien et les meubles en bois, qui nécessitent une attention particulière due à leur fragilité.


Le recyclage des meubles s’adressent aussi bien aux meubles usagés ou inutilisés. Pensez au réemploi de vos fauteuils et tabourets, de vos armoires et rangements et même de vos luminaires afin de leur offrir une seconde jeunesse. Le mobilier d’occasion est un réel atout pour apporter du charme et de l’originalité à vos intérieurs. Cependant, si vous possédez des meubles que vous ne souhaitez pas réutiliser, réfléchissez à donner une deuxième vie à votre mobilier : le don, le recyclage, la revente… nombreuses sont les alternatives pour éviter de les mettre à la déchetterie, permettant ainsi la valorisation des déchets, et la réduction de votre impact environnemental.